Banniere1
Alliés
Puissances Centrales Pays neutres Nouveaux États Conséquences de la guerre
Médailles de table

 

 

ArmesLuxembourg

 

ArmesLuxembourg1

 

 

 

 

Luxembourg

 

 

 

item5
CartegenEurope14Luxem
LuxembourgMarieAdelaide

La grande-duchesse Marie-Adélaïde

Neutre comme la Belgique, le Luxembourg subit aussi le plan Schlieffen en étant envahi dès le 2 août 1914 par l'armée allemande, malgré les efforts de la grande-duchesse Marie-Adélaïde (accusée par la suite de complaisance envers l'occupant, elle sera obligée d'abdiquer en faveur de sa soeur Charlotte après la guerre). Commencèrent alors quatre longues années d'occupation militaire, le duché servant de zone de transit entre la Prusse rhénane et le front français.

Cela n'empêcha pas des volontaires luxembourgeois, certes peu nombreux (environ 3000), de franchir les lignes allemandes pour combattre aux côtés des Alliés, la plupart dans l'armée française.

Une seule médaille entre dans le cadre de cette étude

 

 

 

 

Médaille des Volontaires Luxembourgeois 1914-1918

 

 

 

 

Elle est créée en mai 1923 pour honorer ces volontaires (voir décret). Elle est attribuée aussi bien aux survivants qu'à titre posthume, la croix étant alors délivrée aux proches du disparu. C'est une médaille rare puisqu'au 31 mars 1955 il n'y aurait eu que 372 attributions.

 

Elle se présente sous la forme d'une croix en bronze dont le ruban peut porter une étoile en cas de blessure (décret de mai 1951).

decret
VolontairesA VolontairesAbis

Croix, avers et revers. Ruban avec étoile des blessés.

retour haut de page
Flecheretour2 Flechesuivant2
Flechehaut2

page précédente

page suivante

Alliés Puissances Centrales Liens Pays neutres Accueil Nouveaux États Conséquences de la guerre Médailles de table